Tech/Science

Comment l’armure TALOS arrête les balles ?

armure

S'abonner au podcast
En 2014, Barack Obama avait plaisanté sur la question du développement d’une nouvelle armure: “je suis ici pour vous annoncer que nous construisons Iron Man.” Aujourd’hui il semble que ce soit devenu réalité.

Pour ses soldats, l’armée américaine a développé une armure très spéciale. Nommée TALOS pour Tactical Assault Light Operator Suit, cette combinaison d’assaut tactique est le fruit de plus de 5 ans de travail du MIT et destinée notamment aux forces spéciales américaines et aux Navy Seals. Le coût de son développement fut de 80 millions de dollars.

En plus de soulager du poids de l’équipement le soldat, cette armure est supposé apporter des modifications significatives à ses capacités de combat. Elle est avant tout composée d’une armure pare-balles très spéciale utilisant un liquide pour arrêter les balles. Un liquidie qui devient solide lorsqu’il reçoit un projectile.

Cette « armure liquide », est constituée d’une couche intermédiaire faite d’un liquide qui se refroidit à l’impact d’un solide. Une balle par exemple se trouve alors ralentie voire stoppée. Il suffira de quelques millisecondes au liquide pour se solidifer au contact d’une balle ou d’un champs magnétique.

L’avantage de cette technologie est de laiser le soldat libre de ses mouvements. Composée partiellement de liquide l’armure ne gêne pas le soldat dans ses déplacements.

Par ailleurs le casque est équipé d’une technologie de réalité augmentée qui délivre des informations GPS et de géolocalisation des positions ennemies.

D’autres pays et sociétés travaillent sur des projets du même ordre. Par exemple en Pologne, la société Moratex a développé une armure avec fluide épaississant, un liquide très spécial qui possède une viscosité particulière qui dépend de la contrainte mécanique qu’on lui applique. Ses propriétés sont ainsi modulables par l’être humain.

Quant à la Russie elle développe également un exosquelette pour son armée: Ratnik-3. Il comprend un ensemble de plaques de blindage anti-balles, une visière de casque affichant des informations tactiques, et d’une montre, capable de résister à une explosion nucléaire.

Cette armure serait capable de protéger près de 90% du corps du soldat et comporte des appareils de reconnaissance, et des viseurs d’imagerie optique et thermique unifiés.

Le commandant en chef des forces terrestres russes, a fait savoir que selon lui cette armure permet d’augmenter la performance d’un soldat “d’une fois et demie dans l’accomplissement de ses tâches”.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre