Culture Générale

Comment expliquer la forme des amphores ?

amp

S'abonner au podcast
Les fouilles archéologiques, notamment sous-marines, sont parfois l’occasion de remonter des amphores des fonds marins. Ce type de récipient était dans l’Antiquité celui le plus utilisé pour le transport de produits liquides courants comme le vin, l’huile d’olive ou la bière.

D’usage très courant dans le pourtour méditerranéen, l’amphore était parfois réutilisée, par exemple broyée afin d’entrer dans la composition du mortier, ou servait de cercueil pour une sépulture d’enfant. Enfin les amphores étaient souvent jetées lorsque leur contenu était consommé.

Dans le titre de ce podcast je parle de “la” forme des amphores. Mais en réalité un grand nombre de types d’amphores ont été répertoriées. Il en existait de toutes les tailles et de toutes les formes . Elles pouvaient être rondes ou cylindriques, avec un fond plat ou non. Leurs usages et leurs origines géographiques pouvaient également différer: Grèce, Italie, Espagne… Les modèles différaient dans chacune de ces zones. Les plus anciennes datent de 1 800 ans av. J.-C et ont été découverts en Phénicie, c’est à dire au Liban de nos jours.

Ici je vise la jarre, celle dont l’image est la plus connue, cette amphore de terre cuite, de forme ovoïde, à fond pointu et col étroit, munies de deux anses. Leurs parois sont épaisses pour garantir leur solidité. Vides elles pèsent 25 kg et leur contenance est de 20 litres.

Ainsi une fois remplie, une amphore de ce type pouvait peser plus de 40 kg. C’est ce poids qui explique leur forme. On ne peut, en effet manipuler aisément un objet de 40kg.

Aussi pour pouvoir les manipuler sans trop de difficulté, la forme évasé est proche du sol, pour que le poids soit moins ressenti au moment de faire basculer l’amphore.

De plus le pied, pointu, sert de troisième poignée. Pris au creux de la main il permettait de verser le contenu plus facilement.

Source

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre