Culture Générale

Pourquoi dit-on “avoir la dalle” et un ”ersatz” ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Quand quelqu’un a très faim on peut dire de façon familière qu’il «a la dalle». Cette formule date du Moyen Age.

Pour bien en saisir l’origine, soulignons d’abord que le mot «dalle» vient du terme nordique «daela», qui signifiait gouttière ou rigole, en tous cas une sorte de tuyau qui permet l’écoulement des liquides.

Au 14e siècle on utilise même “dalle” pour désigner au figuré la gorge et l’œsophage, eux aussi en quelque sorte des tuyaux.

“Dalle” a donc eu le sens de tuyau avant de désigner une table ou une plaque de pierre. Ce qui ne fut le cas que 200 ans plus tard, au 16e siècle.

Ainsi dès le 15e siècle on dit «avoir la dalle en pente» pour les gens qu étaient capables de boire beaucoup d’alcool.

Puis au fil du temps, la formule s’est allégée, perdant “en pente”. Son ens s’est élargi à toute forme d’alimentation, boisson comme nourriture. Ainsi au cours du 19e siècle, “avoir la dalle” signifiait déjà avoir très faim.

Passons maintenant à la seconde expression du jour, un “ersatz”. Un ersatz signifie un « sous-équivalent ». Il s’agit d’un produit qui ressemble très fortement à un autre produit mais qui est le plus souvent considéré comme de moins bonne qualité. Donc c’est un produit de substitution qui remplit les mêmes fonctions que l’original mais que l’on peut considérer comme une pâle copie.

La source de ce terme se trouve dans l’Allemagne de l’entre deux guerres. La vie est alors très difficile dans de nombreux domaines. L’alimenation en particulier. Il est en effet difficile de trouver les aliments habituels. Le pays manquent de nombreux de produits. Aussi la population est contrainte de les remplacer par des équivalents plus ou moins ressemblant. Or le mot “remplacement” ou “substitut”se dit en allemand “ersatz”.

Voila l’origine du mot !

Ainsi, on peut dire que la chicorée est un ersatz de café. Pendant la guerre le café en poudre justement fut remplacé par une mixture au goût de terre ou de cendre confectionnée à base de racines.

A noter enfin que dans un tout autre domaine, en philosophie, un “ersatz” est employé pour désigner un morceau ou un détail, qui, s’il est pris seul ne rend compte de la totalité d’un ensemble de manière déformée ou simplificatrice. On peut aisni dire qu’un ersatz de connaissance est un savoir limité.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre