Histoire

Pourquoi César portait-il une couronne de lauriers ?

cesa

S'abonner au podcast
Symbole de triomphe par excellence, la couronne de lauriers est depuis des siècles perçue comme un des attributs incontournables de tout empereur romain. Comme pour bien d’autres traditions, revenir aux sources équivaut à remonter à la Grèce antique.

Une origine grecque
À l’instar d’autres arbres, le laurier occupe une place importante dans la mythologie grecque. Selon cette dernière, c’est Éros, dieu de l’amour, qui aurait déclenché une suite d’événements qui explique la place qu’occupe le laurier dans le monde hellène.

Ainsi, selon la légende, alors qu’il s’entraînait à l’arc, Éros aurait été moqué par Apollon (dieu des arts et de la poésie) qui lui aurait reproché son manque d’habileté et de grâce dans cet exercice.
En guise de vengeance, le dieu outragé lui envoya une flèche d’or qui rendit Apollon fou amoureux de Daphné (fille du dieu Pénée). Celle-ci, quant à elle, reçut une flèche de bronze qui la rendit hermétique à toute notion d’amour.

C’est ainsi qu’Apollon poursuivit Daphné en vain pendant une longue période; mais un jour où elle fut sur le point d’être attrapée, elle supplia son père de la sauver. Celui-ci s’exécuta en la changeant en laurier, allusion au sens de son prénom (en effet, Dáphnê signifie “laurier” en grec).

Devant le fait accompli, Apollon décida néanmoins qu’il vénèrerait cet arbuste pour l’éternité, en lui consacrant des poèmes et des dithyrambes mettant en exergue ses attributs triomphaux.

Un symbole impérial
Littéralement fascinés par le monde hellène, les Romains ont intégré de nombreux éléments grecs dans leur culture et leurs traditions.

En souvenir de ce mythe mettant en scène le laurier, les Romains adoptèrent donc les feuilles de cet arbuste comme symbole de triomphe. Tressés en couronne, elles furent d’abord portés par les généraux, les héros et même des poètes.

À mesure que leur empire se structurait, les Romains décidèrent néanmoins d’une codification stricte pour récompenser leurs personnalités illustres. Ainsi la couronne de lauriers fut-elle décernée avant tout aux généraux victorieux qui passaient par la Via Sacra après leurs campagnes réussies.

Avec Jules César, cette coutume changea sensiblement et il devint possible de porter cette couronne tout en conservant son titre d’imperator.

C’est ainsi que la couronne de lauriers devint progressivement un emblème impérial, jusqu’à symboliser officieusement l’empire romain aux yeux des générations postérieures.

Une aura de prestige qui a conduit, bien des siècles plus tard, un certain Napoléon à se faire couronner empereur des Français, avec des lauriers sur la tête.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre