Sciences

A quel âge sommes-nous le plus optimistes ?

age

S'abonner au podcast
L’optimisme est souvent considéré comme l’apanage de la jeunesse. Les jeunes, avec la vie devant eux et des possibilités infinies; les plus âgés, revenus de tout, frustrés ou aigris.

La réalité est bien différente ! Inverse même.  Il semble qu’au fil des années nous devenions de plus en plus enthousiastes quant à nos perspectives.

Une étude américaine réalisée sur plus de 1000 personnes âgées de 26 à 71 ans et suivies pendant 7 ans, a ainsi constaté que l’optimisme était au plus bas au début de l’âge adulte et atteignait son apogée autour de 55 ans, tout comme d’ailleurs l’estime de soi et la satisfaction de la vie.

L’optimisme semble donc croitre toute la vie.

D’autant que curieusement, les chercheurs ont constaté que des événements de vie plus négatifs ne conduisaient pas nécessairement à une attitude plus pessimiste. Seuls les événements positifs de la vie ont une influence apparente sur l’optimisme d’une personne.

Nous avons donc tendance à développer une vision plus optimiste du monde au fur et à mesure des évènements positifs qui nous arrivent: un diplôme, un amour, une augmentation de salaire. Tous ces évènements font augmenter notre optimisme sans que les évènements négatifs ne viennent modifier cette tendance.

Et ces résultats ne diffèrent pas entre les hommes et les femmes.

Confirmant cette étude américaine, chez nous en France, l’Insee fait savoir que l’âge du bonheur se situerait entre 65 et 70 ans.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre