Santé

Qu’est-ce que l’ailurophobie ?

peur des chats

S'abonner au podcast
L’ailurophobie est la peur irraisonnée et irrationnelle des chats. On parle aussi de félinophobie et de gatophobie. Des personnes illustres furent ailurophobes: Alexandre le grand, Gengis Khan, Jules César ou encore Mussolini.

Elle fait partie des troubles anxieux et se traduit concrètement par une angoisse excessive dès lors que la personne concernée se trouve face à un chat ou simplement entend son ronronnement, ou en voit à la télévision ou en jouet.

Chez certains sujets la simple vue d’un chat suffit, même à distance, à déclencher toute une série de symptomes: une transpiration excessive, l’augmentation du rythme cardiaque, l’envie de fuir, des vertiges, des difficultés à respirer ou même la perte de connaissance.

Il n”existe pas une cause unique à l’ailurophobie. Cependant dans la plupart des cas elle trouve son origine dans un traumatisme subi durant l’enfance. Par exemple avoir subi l’attque d’un chat étant petit, ou simplement une griffure.

Parfois il ne s’agit pas d’un traumatisme dû à un évènement de ce type mais simplement à l’association dans une famille superstitieuse entre le chat et le danger, qui suffit à inculquer et convaincre un enfant du malheur qui doit être associé à cet animal. Aussi plus tard, pour se protéger cette personne va développer une phobie, exactement comme un mécanisme de défense permettant d’éviter d’y être confronté.

Enfin la psychanalyse fait un lien entre la peur des chats et la peur du sexe féminin (en raison de son nom argotique).

Si cette phobie devient trop pesante au jour le jour, elle peut nécessiter une prise en charge psychothérapeutique comme par exemple une thérapie cognitivo-comportementale pour développer une angoisse moindre face à l’animal.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre