Sciences

Le nombre d’accidents dépend-il de la couleur des voitures ?

voitures couleurs

S'abonner au podcast
Plusieurs études tendent à prouver que la probabilité pour une voiture donnée d’avoir un accident dépend en partie de sa couleur.

Citons d’abord la plus ancienne. Elle est australienne et fut réalisée il y a une petite dizaine d’années. La conclusion était que les voitures noires étaient plus souvent impliquées dans des accidents de la route. Au contraire les voitures blanches étaient les plus sûres. A cette occasion 17 couleurs de véhicules avaient été examinés en décortiquant les rapports de police de deux Etats, sur 855.258 accidents entre 1982 et 2004.
Les chercheurs expliquaient les résultats ainsi : « les couleurs sombres comme le noir ont un indice de visibilité moindre, comme le bleu, le gris, le vert, le rouge et l’argenté (…) ou elles ont un faible contraste avec des éléments visuels clé lors de la conduite.”
Le risque d’avoir un accident en conduisant une voiture noire dans la journée était plus élevé de 12% qu’avec une voiture blanche.

Beaucoup plus récemment, en mars dernier, le Journal de Montréal rapportait les résultats d’une étude indienne effectuée sur les taxis de Singapour. Et là encore il y a bien corrélation entre couleur et pourcentage d’accidents. Pour être précis les voitures de couleur jaune étaient impliquées dans 9% moins d’accidents que celles de couleur bleue.

On retrouve donc la même idée, certes assez évidente finalement, que les voitures les plus voyantes ont moins d’accident.

Enfin à propos des conséquences de la couleur de sa voiture, sachez que les oiseaux laissent plus souvent des marques d’affection sur les voitures de couleur rouge, bleu et noir.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre