Sciences

Quels sont les bienfaits de l’augmentation du CO2 ?

co2

S'abonner au podcast
J’espère que ce podcast ne scandalisera pas trop ceux d’entre vous qui se sentent le plus concerné par le réchauffement climatique. Il me semble simplement que la référence au CO2 et surtout à son augmentation dans l’atmosphère n’étant faite que pour souligner les effets négatifs (qui sont bel et bien réels), il était intéressant qu’au moins une fois, on souligne qu’il existe quelques effets positifs à ce phénomène qui par ailleurs, je le répète est bien entendu largement néfaste pour notre planète.

Cette précaution prise, entrons dans le vif du sujet.

Une étude parue récemment dans la revue «Nature Climate Change» souligne un fait: ce gaz à effet de serre, le gaz carbonique, verdit la Terre. Et ce, dans des proportions considérables.

Comment le sait-on ? Grâce à 32 chercheurs venant de 8 pays distincts qui ont étudié des données relevées entre 1982 et 2015 par 3 satellites sur les cinq continents, et qui ont ainsi pu calculer la densité de feuillage par mètre carré. Et ainsi mesurer l’évolution de cette surface au fil de ans.

Résultat: comparé à il y a 33 ans, seulement 4% de la surface est moins verte aujourd’hui. Il s’agit surtout de l’Argentine, la Mongolie et l’Alaska. Ailleurs, plus d’un quart des sols végétaux du globe le sont davantage.

En clair l’augmentation du CO2 verdit notre planète. Il y a davantage de végétation. Elle est plus dense. Et ce, de façon non négligeable puisque c’est un continent de verdure égal à 2 fois la taille des Etats-Unis qui est apparu !

Comment expliquer ce phénomène ? Par la photosynthèse des plantes. Grâce à elle, les feuilles absorbent du dioxyde de carbone et produisent des composés organiques, de l’oxygène et des glucides. Or ce glucose agit comme un fertilisant. Grâce à lui les plantes et les arbres sont se développent mieux.

Mais ce processus à ses limites. Sur la longueur les bénéfices tirés d’un important apport en CO2 diminuent. De plus, la plus forte densité végétale sur Terre ne compense pas la déforestation, notamment quant à ses effets sur désastreux sur la biodiversité, le cycle de l’eau ou les sols.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre